Depuis plusieurs années, la situation sanitaire de la Grand’Anse est chaotique et même empirée ces derniers jours. Marie Ela Aldoph en est la preuve vivante. Enceinte de 9 mois et en situation difficile, elle a été référée par Sant Lespwa de Haitian Health Fondation (HHF) à l’unique centre hospitalier du département, le mardi 03 Avril aux environs de 4:30 PM. Elle s’est fait accompagnée de tous ses effets pour les suites nécessaires. Malheureusement depuis son arrivée jusqu’à sa mort le mercredi 04 Avril des 8 heures AM, Marie Ela Aldoph n’a pas été prise en charge par les professionnels sanitaires de l’hôpital Saint-Antoine de Jérémie. Une situation qui suscite la colère des citoyens de la cité des Poètes.

 

Suite à cette situation révoltante. Frantzy Simon, Cousin de la victime, a confié à l’émission Pawol Pou Ou de la radio Extension qu’un suivi judiciaire est déjà en cours après constat d’un juge de Paix.

 

A noter que, les personnels de santé au service n’ont même pas rédigé un dossier médical pour la victime en question, conclut Frantzy Simon.

 

Marie Ela Aldoph, 33 ans, mère d’un enfant, est l’une des centaines cas de décès par négligence du centre hospitalier de la Grand’Anse.

 

A Suivre.

 

Ralph Simon
36277614
simonralph65@gmail.com

4 Commentaires

  1. M. Ralph Simon, vous devriez vous Informer et Identifier ceux/celles qui etaient sur place et faisaient partie du personnel de l’hopital au moment de l’admission de la Patiente a’ sa mort. A mon humbre avis, ce serait tout aussi edifiant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here