Il fut un temps, Jérémie était la ville le plus “Safe”. Plus maintenant. Depuis après le passage de l’ouragan Matthew en Octobre 2016, la cité de Vilaire est méconnaissable. La population ne respire plus. Des actes de banditisme et de cambriolage prennent le contrôle de la cité des Poètes face à une police impuissante.

Des vols de motocyclettes à main armée , des cadavres sans organes, des maisons pillées presque toutes les nuits. Les travailleurs de l’obscurité contrôlent quasiment tout, le fonctionnement de la Police, la faiblesse de la justice, le comportement silencieux de la population sans oublier la complexité de nos autorités moribondes.

Une situation qui évolue bien.

Dans la nuit du 15 au 16 Avril 2018, le bureau administratif de l’électricité d’Haiti (EDH) de Jérémie a subi le sort des malfaiteurs. Selon Junior Juste, Directeur de l’institution “ les cambrioleurs ont brisé les portes d’entrée, déjoué la sécurité d’un coffre-fort avant de partir”. La police et la justice sont déjà sur la piste des malandrins, conclut Directeur Juste.

Une situation qui n’étonne presque plus qu’un car elle a trop perduré.

Ralph Simon
+50936277614
simonralph65@gmail.com

3 Commentaires

  1. Nous les jérémiens, nous devons prendre notre destin en main, avec ces ONG anti-developpement, anti-progrès. Les paysants ne veulent pas travailler encore, lis pratiquent la mendicité. Nous les jeunes pensons pour une Jérémie meilleure.

    Cerizier Gursone. Dit vedette

  2. Simply desire to say your article is as surprising.
    The clearness to your post is simply great
    and that i can suppose you are knowledgeable on this subject.
    Well together with your permission let me to take hold of your feed to keep
    updated with forthcoming post. Thank you a million and please continue the enjoyable work.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here