Le Cimetière de Jérémie en chantier.

Depuis un certain temps, le cimetière de la ville de Jérémie se trouve dans un état lamentable, des barrières démolies, une clôture quasiment renversée après le passage de Matthew sans compter une centaine de sépulcresen mauvais état remplies de déchets partout. A travers la ville et même sur les réseaux sociaux des progénitures de la cité expriment leur mécontentement face à la négligence des autorités municipales qui ont oublié leur mission envers la cité des morts.

En juillet dernier, le maire titulaire de la ville, Claude Harry Milord a fait savoir sur les ondes d’une station de radio de la ville: « plus d’un million de gourdes sont déjà disponibles et disposées à effectuer des travaux d’entretien au cimetière de Jérémie ». De l’autre côté, il a aussi parlé de la reconstruction du marché et de la place publique, tout en précisant que ses travaux débuteront au début du mois d’Aout 2017.

Plus de peur que de mal, les démarches pour la reconstruction de la clôture du cimetière de Jérémie démarrent depuis cette semaine. Pour certaines personnes, une bonne nouvelle. Pour d’autres, le doute persiste encore sur l’achèvement de ces travaux, tout en faisant allusion à certains grands chantiers de la ville Jérémie qui restent toujours inachevés.

Un cimetière est avant tout un lieu de recueillement pour les familles en deuil. Un espace qui devrait-être propre en signe de respect pour le souvenir et de la mémoire des défunts. Depuis que l’homme a accédé à la civilisation, il a instauré des rites auxquels le deuil n’échappe pas et dans lesquels le lieu de sépulture des morts occupe une place primordiale, si l’on en croit par exemple les enterrements de « première classe » réservés aux Pharaons.

 

John Cadafy Noël
cadafy01@gmail.com

Share Button
A propos de Jérémiecommunication 47 Articles

La Communication Visuelle reflète l’identité de l’entreprise… Valorisez votre image avec Jérémie Communication.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*